Deux cadres de santé travaillent en collaboration pour gérer une équipe de 130 soignants dont les infirmières de coordination de prélèvements d’organes et les infirmières de recherche clinique. La principale mission des cadres est d’organiser l’activité paramédicale, animer l’équipe et coordonner les moyens du service de réanimation en veillant à la qualité des soins
Les cadres de santé organisent avec l’équipe, le devenir du patient, et restent à la disposition des familles pour toutes demandes relatives à leurs proches.

L'équipe

Cécile Gouraud
Ayant obtenu mon diplôme infirmier en 95, j’ai débuté ma carrière en chirurgie orthopédique en clinique. En Août 96, je suis entrée au CHD Vendée, d’abord aux soins de suite, soins palliatifs, puis en réanimation et ensuite en cardiologie. J’ai participé à la structuration du projet coronarographie/angioplastie et à la mise en place de l’astreinte. Cette expérience m’a permis à la fois de développer des compétences organisationnelles et de prendre conscience de la dimension managériale d’une unité de soins, mais aussi de travailler en collaboration avec l’ensemble des services du CHD Vendée. Ce parcours professionnel m’a conduite vers l’école de cadres, diplôme obtenu en 2011 avec l’obtention d’un master 1 « économie et gestion de la santé ». Après mon diplôme, l’institution m’a proposé un poste en chirurgie des spécialités de la face avec le projet d’ouverture d’un service de chirurgie et d’anesthésie ambulatoire. Poste que j’ai occupé pendant 4 ans. Depuis janvier 2016, j’ai intégré le service de réanimation polyvalente.
Claudine ROBIN
Après 9 années comme infirmière en réanimation et aux urgences, j’ai obtenu mon Diplôme de cadre en 1991. Mes expériences sont variées et ponctuées par de la formation continue avec entre autres l’obtention d’une licence et d’une maîtrise en sciences de l’éducation puis d’un diplôme universitaire d’hygiène hospitalière. Après une première expérience de cadre formateur en Institut de formation en Soins Infirmiers, j’ai intégré le service d’orthopédie pour ensuite retourner à la fonction de formateur dans un autre institut. Soucieuse de maintenir cette polyvalence inhérente à la fonction cadre je me suis ensuite recentrée sur la gestion d’un service de gastroentérologie à orientation cancérologie. C’est en 2010 que l’opportunité d’un poste en service de réanimation s’est présentée au moment de la restructuration de ce dernier.
J’apprécie particulièrement cette mission d’encadrement en service de réanimation où se mêlent technicité et valeurs humaines en constante recherche de développement de la qualité des soins.