Etudes scientifiques en cours dans le service

Tout patient hospitalisé dans notre service peut se voir proposer une participation à la recherche scientifique.

 

Types de consentement pour participer à une étude scientifique

Consentement patient: chaque patient conscient pouvant s’exprimer, peut se voir proposer une participation à un protocole de recherche scientifique. L’inclusion n’est possible qu’avec le libre consentement du patient et c’est le patient qui signe le document.

Consentement des proches: si l’état du patient ne permet pas l’expression de son consentement, le proche est directement sollicité pour la signature d’un consentement dit “proche/famille”. Une fois l’état du patient amélioré ce dernier sera libre de confirmer ou non sa participation en signant le consentement de poursuite.

Inclusion d’Urgence: cette participation à une étude scientifique n’est utilisée qu’en situation d’urgence, c’est à dire que le patient n’est pas en état de s’exprimer, que la famille ne peut être informée dans les délais impartis au protocole. Seul certaines études scientifiques bénéficient d’une autorisation d’inclusion d’urgence. La responsabilité de l’inclusion d’urgence repose sur le docteur en médecine procédant à l’inclusion.

Lettre d’informations à une étude scientifique: il s’agit d’une étude de soins courants. C’est à dire qu’il n’y a pas d’obligation à un consentement signé. Il s’agit d’une information qu’une étude scientifique utilisera des données anonymes du patient. Le patient peut refuser que les données anonymes le concernant soit utilisées dans le cadre d’une étude scientifique.

 

Etudes en cours dans le service (par ordre alphabétique)

 

Étude AERUCIN: il s’agit d’une étude multi-centrique internationale portant sur le traitement adjuvant par un Anticorps monoclonal des patients présentant une pneumopathie à Pseudomonas Aeruginosa.

 

Étude AMBROISIE: il s’agit d’une étude multi-centrique française dont le CH-Orléans est le promoteur, portant sur une stratégie de nutrition maximale a une stratégie de vacuité gastrique pour l’extubation.

 

Étude AMIKINHAL: il s’agit d’une étude multi-centrique française dont le CHU-Tours est le promoteur, portant sur l’impact d’un traitement pas amikacine inhalé des patients sous ventilation invasive dans la prévention de la pneumonie acquise sous ventilation mécanique.

 

Étude BACLOREA: il s’agit d’une étude multi-centrique française dont le CHU-Nantes est le promoteur portant sur la prévention de l’agitation chez les patients “consommateurs à risque” d’alcool par Baclofène ®.

 

Étude CAPE-COD: il s’agit d’une étude multi-centrique française dont le CHU-Tours est le promoteur, portant sur les corticoïdes dans les infections pulmonaires graves.

 

Étude COSMIC-EOL: il s’agit d’une étude multi-centrique française dont l’ assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP) est le promoteurportant sur un guide de communication et d’attitudes des médecins réanimateurs envers les proches de patients en situation de fin de vie.

 

Etude EARLYMOB: il s’agit d’une étude de kinésithérapie multi-centrique française dont le CHU-Angers est le promoteur, portant sur l’effet d’une kinésithérapie précoce sur le devenir fonctionnel des patients de réanimation.

 

Etude ESCARD: il s’agit d’une étude paramédicale multi-centrique française dont les HCL (Hôpitaux Civil de Lyon) sont le promoteur, portant sur la prévention des escarres induites par le décubitus ventral au cours du Syndrome de Détresse Respiratoire Aiguë.

 

Étude FLORALI-IM: il s’agit d’une étude multi-centrique française dont le CHU-Poitiers est le promoteur, portant sur l’impact d’une oxygénation à haut débit chez des patients immunodéprimés en détresse respiratoire aiguë hypoxémique et/ou de la ventilation non invasive

 

Etude HYPOREME: il s’agit d’une étude multi-centrique française dont le CHU-Nantes est le promoteur, portant sur l’hypothermie dans la prise en charge des patients en état de mort encéphalique en vue d’une greffe rénale.

Etude IRIHS REA: il s’agit d’une étude multi-centrique française dont le CHU-Nantes est le promoteur, portant sur le contrôle des oedèmes chez les patients hospitalisés en réanimation.

 

Etude ISOCRATE: il s’agit d’une étude monocentrique française dont le CHD-Vendée est le promoteur, portant sur la prise en charge des patients en post-arrêt cardiaque lors de la phase de réchauffement.

 

Étude MEDIKKI: il s’agit d’une étude multi-centrique française dont l’assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP) est le promoteur, portant sur l’étude médico-économique de l’épuration extra-rénale en réanimation.

 

Étude PARTICIPATE: il s’agit d’une étude multi-centrique française dont l’assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP) est le promoteur, portant sur la mise en évidence d’une diminution des symptômes d’anxiété-dépression des proches par leur participation au(x) soin(s) du patient hospitalisé en réanimation à la fin de l’hospitalisation du patient.

 

Étude PIC: il s’agit d’une étude multi-centrique française dont l’assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP) est le promoteur, portant sur l’intérêt de la corticothérapie chez des patients immunodéprimé non VIH présentant une pneumocystose.

 

Étude REA-LBA: il s’agit d’une étude multi-centrique française dont le CH-Orléans est le promoteur, portant sur l’évaluation des lavages broncho-alvéolaires effectués en réanimation.

 

Étude STAART-AKI: il s’agit d’une étude multi-centrique internationale dont l’Université d’Alberta (Canada) est le promoteur, portant sur l’épuration extra-rénale.

 

Étude VALSE: il s’agit d’une étude multi-centrique française dont l’assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP) est le promoteur, portant sur le traitement par Dépakine chez les patients en état de mal épileptique.

 

Étude VISTERRA: il s’agit d’une étude multi-centrique internationale portant sur le traitement des patients hospitalisés pour une Grippe grave en réanimation.